Atelier sur "L’IMPLANTATION DES PROGRAMMES EN VUE DE LA MODERNISATION DE LA FORMATION PROFESS

Dans le cadre de la mise en œuvre des actions de renforcement de capacités institutionnelles et des compétences des acteurs un partenariat avec le Lycée de l’Atlantique de Royan - Académie de Poitiers - Nouvelle Aquitaine (http://www.lyc-atlantique.org/), l’offre de formation aux métiers du BTP correspond parfaitement à la nomenclature des formations retenues par le CNEF-BTP.


Objectifs des ateliers

Afin de garantir une implantation réussie des programmes, les objectifs suivants seront poursuivis dans le dispositif de formation-accompagnement :

  • Capitaliser les pratiques, outils, méthodes, manuels qui concourent à la réalisation des missions de l’établissement ;

  • Participer aux activités d’animation des équipes pédagogiques, aux entretiens avec les différentes représentations professionnelles et institutionnelles (Réseau d’entreprises- ;

  • Visiter les entreprises partenaires et mettre en place des conventions partenariales avec les représentants (Tuteurs)

  • Prendre part à la réalisation et au suivi du « Projet d’Etablissement» et à la structuration de ses différentes composantes (Maintenance – Qualité- Communication.)

  • Dynamiser la gouvernance et l’organisation des groupes sectoriels (comité de direction, conseil pédagogique, commissions sectorielles ») conformément au principe de partenariat public-privé ;

  • S’approprier les pratiques en matière d’élaboration des tableaux de bord, les indicateurs de suivi et de pilotage, les modalités administratives, organisationnelles et financières ;

  • Mettre en place des modalités de gestion et de développement de prestations de services (formation continue, études techniques, chantier-école, etc.. )

  • Exploiter et développer le manuel d’organisation et d’implantation des programmes en tant qu’outil de management

  • Exploiter les modes de financement autonome notamment par les apports de prestations externes (formation continue)

  • Elaborer un « business-plan » de fonctionnement de l’établissement


Résultats attendus

1. Un manuel d’organisation et d’implantation des programmes de FP aux métiers du BTP est produit en concertation entre tous les acteurs de management des établissements de formation.

Ce manuel regroupe l’ensemble des consignes nécessaires à la mise en œuvre effective des programmes. Il comporte également les textes règlementaires à rédiger et/ou à valider par les services institutionnels (Finances, Fonction publique..).

Il recense les documents indispensables au fonctionnement et au management des établissements. Des exemples de documents contractuels, de pilotage, de suivi facilitent la compréhension des contraintes administratives.

2. Le projet d’établissement constitue l'outil de management.

Sous l’impulsion des organes de gouvernance et sur la base de négociations avec l’ensemble des partenaires, les personnels exploitent et renforcent le projet d’établissement préalablement élaboré afin de se doter d’un instrument évolutif, flexible et contractuel.

Ce projet exprime le plan directeur de développement pluriannuel dans lequel sont exprimées, de façon consensuelle, les stratégies d’anticipation nécessaires au pilotage du centre, à court, moyen et long termes. Il comprend notamment:

  • L’évolution de la politique et de la stratégie opérationnelle de développement et de renforcement des formations ;

  • La « carte des formations » comprenant l’évolution annuelle, qualitative et quantitative des effectifs par métiers ;

  • Le « catalogue de prestations de service» force de proposition en direction de public-cible, des entreprises, des institutions locales ;

  • Les indicateurs de pilotage nécessaires à la lisibilité des bilans annuels d’activités et financiers ;

  • Les conditions de vie, de formation et modalités internes de fonctionnement de l’établissement ;

  • L’ouverture vers l’extérieur comprenant les conventions passées avec les entreprises, les journées « portes ouvertes » et toutes autres actions de promotion.

Compte tenu de ses installations et de ses capacités technologiques, l’établissement doit élargir et développer des actions spécifiques en direction du développement économique local. Il devra notamment :

  • Créer un espace dédié aux ressources technologiques du secteur. Cet espace offrirait notamment une articulation entre les départements de formation et les entreprises locales. Espace de rencontres et de négociations, il pourrait être géré et animé par des Conseillers «technico-commerciaux » de l’établissement.

  • Proposer un espace « pépinière d'entreprises » qui vise à favoriser la création d'entreprises ou à soutenir, dans leur phase de démarrage, les nouvelles entreprises créées

Atelier animé par l’encadrement du Lycée de l’Atlantique - Royan :

Maguy GUILLOT : Proviseure - Chef d’établissement

Jean Louis GAUTRIAUX - Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques - DDFPT- Chef de Travaux

La formation-accompagnement des ressources managériales prend appui sur le « profil de compétences » de chaque catégorie en charge de missions spécifiques au sein des établissements.

Le dispositif envisagé étant ambitieux, il est proposé de placer les participants dans un contexte de formation/action/production de chaque catégorie de personnel afin d’aboutir à la formulation d’outils de management.


Trois temps structurent l’atelier :

1. Une mise en situation dans le contexte d’implantation de programmes innovants de formation professionnelle :

Problématique du management de dispositifs de formation professionnelle impliquant des partenaires des secteurs productifs ;

  • Analyse critique des situations actuelles ;

  • Analyse des missions de management d’un établissement ;

  • Enjeux de l’implantation de programmes sur apports de financements ;

Les témoignages sur le statut, le management et le fonctionnement d’établissements similaires dans le contexte français ;


Les textes et documents de référence

  • Politique Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle- PNEFP

  • Référentiel Qualité des Etablissements - RQE

  • Statuts des établissements

  • Projets d’établissement existants

L’identification des outils de management et mise en place d’un plan de travail par groupes de compétences

2. L’organisation d’ateliers thématiques tels qu’identifiés dans le RQE

Selon les objectifs arrêtés en concertation entre les groupes de participants aux missions similaires et/ou complémentaires, les consignes de déroulement des ateliers proposées par les animateurs, il s’agit de mettre en place une alternance d’activités de regroupement et de productions.

L’objectif étant la réactualisation du projet d’établissement comme le synoptique, ci-dessous, suggère les thématiques pouvant et ou devant être traitées.

3. Bilan et restitution des ateliers et en vue de la session de mise en œuvre prévue en seconde quinzaine d’août 2018

Lors du regroupement de clôture du séminaire, les rapporteurs de groupes thématiques présentent :

  • Les modalités d’élaboration, d’actualisation des outils de management dont les Pé ;

  • Le plan d’actions intersessions et la répartition des tâches

  • Les modalités de concertation et d’échanges de productions entre participants et les animateurs

  • Le suivi et le pilotage

Formation des formateurs nouvellement affectés et les formateurs en poste

Par une double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle des apprenants, l'acquisition d'une qualification et/ou la professionnalisation des adultes en situation d’emploi ou en recherche d’emploi.

Dans son domaine de spécialité, le formateur conçoit les actions de formation à partir de référentiels ou de demandes spécifiques, prépare, anime et évalue les résultats de ses actions de formation.

Les activités professionnelles du métier de formateur s'organisent généralement autour de des fonctions principales :

F1 : Accueil – Ressource dans les dispositifs de formation en partenariat

F2- Formation– Coordination, des apprentissages, des temps de formation

F3 – Gestion - Pédagogique des parcours des apprenants, matérielle des équipements et des installations, etc

F4 – Communication- Avec les Cadres et responsables institutionnels ; les personnels enseignants et non-enseignants


Objectifs

A partir des documents « Programmes de Formation - PF » pour chacun des 6 métiers, élaborés par les équipes de formateurs du Lycée de l’Atlantique et de l’AMOD il va s’agir de :

  • Présenter la structuration des apprentissages au regard des documents référentiels élaborés en concertation avec les milieux professionnels ;

  • Soutenir la planification des apprentissages sur l’ensemble de l’architecture de formation (niveaux -UA) ;

  • A partir d’un exemple traité par l’animateur, soutenir l’approche méthodologique de structuration des « Fiches TP » ;

  • Placer les formateurs en situation pédagogique de conception de TP au sein des Unités d'apprentissage (matrice - méthodologie - Check-list..)

  • Suivre et gérer les apprentissages selon des modalités d’évaluation formatives et continues vivant la certification - Contrôle en Cours de Formation -CCF.

  • Aborder les modalités d'implantation des équipements et de gestion des équipements sur proposition des Membres de l'UIFP

  • Etablir la liste matière d'œuvre pour le lancement des formations ( Août 18

  • Préparer l'alternance et les informations à destination des tuteurs

Trois(3) ateliers sont animés par les Formateurs du Lycée de l’Atlantique :

Atelier 1 : Jean Philippe BAYLAC - Jean Louis GAUTRIAUD

  • Maçon

  • Carrelage

Atelier 2 : Géraldine BAYLAC - André MONTES

  • Installations sanitaires

  • Peinture - Finitions

Atelier 3 : Laurent DIDIER - Jacques BESSOU

  • Charpente - Couverture

  • Constructions métalliques - Soudure

Les modalités de fonctionnement des ateliers seront précisées par les animateurs de Royan. Ainsi, les activités de production de chacun des groupes/formateurs/métier sont placées sous l’animation, le suivi et la régulation du formateur en charge du métier au sein de l’UIFP.


Résultats attendus

1. La production de documents pédagogiques par métier-

Un document intitulé sera structuré progressivement selon un plan de guidance des productions.

La période qui sépare les deux sessions de formation doit permettre à formateur de produire, à minima, d’ici le mois d’août, 5 fiches TP. Ces productions feront l’objet d’une évaluation par les formateurs de Royan et l’AMOD.

La gestion de ces productions est placée sous la responsabilité du Coordinateur de l’UIFP et du Formateur représentatif du métier.

2. La production de guides d’accompagnement pédagogique. En partenariat avec le CITE, ces documents seront capitalisés dans un « Livret ressources du Formateur ».

3. La production de plans d’implantation des équipements respectant les principes ergonomiques

Formation des Enseignants de l’enseignement général

Dans un premier temps les enseignants enseignements généraux participent aux activités de renforcement pédagogique des formateurs dans les métiers de leur choix. Leur participation consiste à capitaliser les informations qui participent au développement des compétences transversales des RC&CA, dont ils auront la charge.

Dans un second temps des min-ateliers sont organisés en vue de la production d’une planification des apprentissages, à l’image de ce qui est produit dans les enseignements professionnels. Ils seront assistés par les experts de l’AMOD.

Formation des Tuteurs d’entreprise des REFA de Tamatave

Des réseaux de 5 à 8-10 entreprises sont constitués pour les 4 métiers du LTP de Toamasina. Les Tuteurs désignés par le Chef d’entreprise ou le Chef d’entreprises seront associés aux formateurs dans les sessions de formation selon leur convenance et leur disponibilité.

Ainsi, les relations entre l’établissement et les entreprises faciliteront :

  • La rencontre et la confrontation avec les problèmes réels de la vie professionnelle dans l’entreprise et les modalités spécifiques de formation au sein de l’établissement

  • La rencontre avec les apprenants, adolescents ou adultes qui souhaitent intégrer les moments spécifiques entre l’entreprise et de l’établissement ;

  • La rencontre également par les rapports directs avec les tuteurs ou maîtres d’apprentissage des entreprises partenaires, les organisations professionnelles, les parents…

Un plan de formation/information sera conçu et mis en place au sein des installations du LTP au cours de la session du mois d’août 2018.

Tables rondes thématiques

Trois thèmes transversaux seront abordés dans des échanges de pratiques et d’expériences entre les participants qui souhaitent participer et les spécialistes des questions traitées dans les thématiques.

L’accès est laissé à l’initiative des participants sachant que les ateliers de renforcement de compétences se poursuivent conformément aux objectifs et attendus de chacun des ateliers.

1. Le dispositif d’alternance/apprentissage comme outil stratégique de développement des compétences professionnelles :

Lundi 16 avril 2018 - 17-18h00

Modérateur : Roger RAZAFINDRAKOTO - Président de l’association professionnelle

Animateurs : Jean Louis GAUTRIAUX - Chef de Travaux

Géraldine BAYLAC - Formateur au LT de Royan

Jean Philippe BAYLAC - Formateur au LT de Royan

Laurent DIDIER : Formateur au LT de Royan

Vololona RALIVAO - Chargée de mission par le CNEF-BTP pour la constitution des réseaux

d’entreprises

Rapporteurs : Désigner au moment de la séance

Participants :Tous les bénéficiaires impliqués dans ce dispositif de formation;

Les entreprises ou leurs représentants impliqués dans les REFA


Introduction à la table ronde :

Afin de permettre aux apprenants de vivre des situations d’intégration riches et variées couvrant l’éventail des compétences à développer et à articuler dans les activités de travail, le principe de formation par alternance sera progressivement mis en place, d’abord à Tamatave pour 4 premiers métiers et ensuite étendu à d’autres métiers et d’autres établissements.

La mise en œuvre de l’alternance introduit la problématique de la formation des formateurs et des tuteurs d’entreprises. Il s’agit, en effet, pour ceux-ci de développer des capacités spécifiques à la conduite de formations alternées, d’opérer le passage vers un autre modèle pédagogique, une autre conception de la formation, d’assumer les différentes rencontres et confrontations qu’impose l’alternance :

  • La confrontation avec les problèmes réels de la vie professionnelle, des entreprises, du monde de la production et du travail.

  • Les échanges par les Apprenants afin de porter et de vivre avec eux l’alternance ;

  • Les rapports directs avec les tuteurs des entreprises, les entreprises, les organisations professionnelles, les parents…

Les échanges de pratiques et d’expériences présentées par les animateurs de la table ronde doivent apporter des réponses aux enjeux et aux acteurs de l’alternance.

Cet apprentissage en alternance, reconnu comme le « passeport professionnel», présentent de nombreux avantages, tant pour l’employeur que pour l’étudiant.


La réussite du projet d'alternance repose sur trois acteurs (employeur, apprenant, établissement de formation) aux responsabilités bien établies :

  • Qu’attendent-ils, qu’apportent-ils ? Pour quelles raisons ce dispositif rencontre-t-il un réel succès dans de nombreux pays où la formation professionnelle est un enjeu majeur ?

  • Existe-t-il un « statut particulier de l’Apprenant » ?Dans quelle mesure est-il transférable et selon quelles conditions ?

  • Qui est garant de ce dispositif qui associe les trois acteurs ?

Le rôle en tant qu'employeur

  • Quels avantages, quels enjeux pour une entreprise que d’accueillir un apprenant afin de lui apprendre un métier, l’intégrer à la vie et à la culture de l’entreprise ?

  • Selon quelles modalités contractuelles, les responsabilités sont réparties entre les acteurs et notamment celles qui reviennent à l’entreprise ?

  • Comment et selon quelles pratiques favoriser l’intégration puis l’insertion professionnelle de l’alternant dans l'entreprise ?

  • Quelles activités avec quels moyens lui confier pour assurer une formation pratique ;

  • Comment et selon quelles conditions techniques, organisationnelles une entreprise peut solliciter sa participation au dispositif ?

L’arrivée d’un alternant dans l’entreprise nécessite la désignation par l’employeur d’un tuteur ou maître d’apprentissage dont la mission consiste à accompagner l'alternant dans sa formation pratique et théorique.

  • Qui, dans l’entreprise, assure l’accompagnement de l’apprenant et selon quelles consignes visant la réussite ?

  • A partir de quelles consignes ou orientations pédagogiques le Tuteur assure ses missions d’accueil, de formation, d’évaluation ?

  • Comment les relations entre les acteurs sont entretenues ?

Le rôle de l’alternant :

Pour un apprenant, l’atout premier de l’alternance est l’acquisition d’expérience professionnelle et l’approche véritable du métier. La formation en alternance permet à l’apprenant, encadré au sein de l’entreprise, de développer des compétences nouvelles voire complémentaires de celles obtenues lors de sa formation théorique au sein de son établissement de rattachement.

L’apprenant bénéficie d’une formation gratuite au sein de l’entreprise ainsi qu’éventuellement une rémunération de reconnaissance. Il participa activement aux activités dans les différentes fonctions de l’entreprise comme le commerce vente, la gestion, la sécurité, chacune de ses formations constituant un atout particulièrement reconnu sur le CV lors de la recherche de premier emploi.

  • Comment et selon quelles modalités l’apprenant peut-il gérer son parcours d’acquisition de compétences ? Existe-t-il des outils de suivi et de gestion des périodes ?

  • Comment se réalisent le suivi et l’évaluation des apprentissages des apprenants, au centre de formation ? dans l’entreprise ? A partir de quel référent ?

  • Quelles conditions minimales doivent être proposées à l’Apprenant pour une intégration réussie dans l'entreprise ?

  • Qu’existe-t-il comme outils de gestion précisant les conditions et les obligations des apprenants à respecter l'organisation de l'entreprise et de l'établissement de formation ?

Le rôle de l’établissement de formation

De manière générale un centre de formation est chargé de dispenser une formation générale et une formation technologique et pratique. Celle-ci sera ensuite mise en application par l'alternant au sein de son entreprise d'accueil.

  • En quoi et selon quelles modalités le Centre de formation assurer la formation théorique de l’alternant pour l’acquisition de la qualification ou du titre visé : le CAP ?

  • Quelle forme de contractualisation établir entre les acteurs pour assurer et protéger les enjeux d’une alternance réussie ? Pilotage - Suivi- Evaluation

  • Quels outils déploie le centre de formation pour assurer une communication permanente entre les tuteurs d’entreprise et les formateurs ?


2 - Les modalités de gestion des moyens techniques, pédagogiques, relationnels et humains au sein des établissements

Les contenus de cette table ronde s’adressent aux personnels d’encadrement et plus particulièrement aux Chefs de Travaux, aux Chefs d’atelier, et aux Formateurs en charges de la mise en œuvre des programmes de formation.

Mardi 16 avril 2018 - 10-11h00

Modérateurs : RAKOTOARIVONY Narilalao - Responsable de Suivi-Evaluation au CNEF-BTP

RAKOTONIRINA Jean Claude - Directeur Régional de l’ETFP Atsinanana

Animateurs : Maguy GUILLOT - Proviseure du LT de l’Atlantique - Royan

Jean Louis GAUTRIAUX - Directeur délégué aux formations professionnelles et

technologiques- DDFPT- Chef de Travaux au LT de l’Atlantique

Noeline ROBSON - Proviseur adjoint du LTP de Toamasina

Fetra Famatanantsoa RAZAFIMAHATRATRA - Coordonnateur de l’UIFP

Rapporteurs : Désigner au moment de la séance

Participants : Personnels d’encadrement des établissements


Introduction à la table ronde :

Dans le cadre du projet FORMAPRO-BTP des dotations importantes ont été réalisées en matière de réhabilitation des installations et en dotation d’équipements techniques et didactiques. Ces investissements important doivent être pris en considération par les équipes d’encadrement et les formateurs des établissements pilotes.

Afin d’assurer l’exploitation maximale de ces installations, des procédures de maintenance, de gestion de leur utilisation, de fonctionnement permanent devront être élaborées par les équipes des établissements. (Cf projet d’établissement).

L’objectif de cette table ronde vise la production de procédures spécifiques dédiées à la gestion de ces investissements.

Il est retenu le projet de contractualisation entre l’établissement pilote, Le MEETP via la Direction régionale, le CNEF-BTP par son conseil d’administration.


Ces procédures devront apporter des réponses en matière de :

Coordination et animation des équipes de formateurs enseignants

  • Quelles démarches stratégiques mettre en œuvre pour assurer les orientations du projet d’établissement ? Comment et selon quels dispositifs d’animation les équipes coordonnent leurs différentes actions pédagogiques ?

Organisation et gestion des installations et des équipements

  • Comment et selon quelles modalités d’organisation, de coordination et de gestion se définissent les conditions l’utilisation des locauxet des équipements à l’usage des formations technologiques et professionnelles et notamment des salles spécialisées et des plates-formes techniques ?

  • Qui et comment sont gérés les équipements en cours de formation ? Comment et selon quelles modalités la maintenance est assurée ? Rôle du Formateur ? du chef d’atelier ? des apprenants ?

  • Comment sont distribués les équipements dans les installations ? Respect des liens fonctionnels ? respect des principes ergonomiques notamment de la sécurité des biens et des personnes ?

Offre de formation ou de prestations techniques de l’établissement

  • Quelles prestations entrent dans le champ de la formation continue des personnes en quête d’emploi ou les personnels en situation d’emplois ?

  • Comment et selon quelles procédures est-il envisageable d’obtenir un financement d’actions de FC pour les métiers du BTP ?

  • Comment instruire un catalogue de prestations et d’offres de FC ? Comment engager des démarches d’investigation des demandes ? Quelles interactivités dans le Pé ? Faut-il installer une mission spécifique en matière de Conseil en Formation Continue ?

Formation continue des personnels de l’établissement : La formation continue de l'ensemble des personnels vise à doter les agents des compétences professionnelles indispensables à une constante adaptation aux évolutions des dispositifs de formation professionnelle et à l'accompagnement des apprenants.

  • Au regard du développement du Pé, comment construire en concertation avec les personnels, un plan pluriannuel de renforcement de compétences qui prend appui sur les ressources présentes dans l’établissement ou chez les partenaires ?

  • Comment assister les personnels dans leur parcours d’acquisition de compétences ? Quelles modalités d’accompagnement avec quel résultat attendu ?

Relations avec les partenaires extérieurs.

  • Quelles actions engager avec les partenaires, entreprises, acteurs locaux pour faciliter la communication (journées portes ouvertes - Journées thématiques..) ? Quelles offres ?

  • Comment et selon quelles stratégies solliciter les partenaires dans des actions spécifiques orientées vers la formation des publics, vers le développement économique local ?

Insertion professionnelle des apprenants :

  • Comment accompagner les apprenants dans l’appropriation de comportements et de compétences clés jugés nécessaires à l’employabilité ?

  • Selon quelles pratiques rechercher avec eux des solutions pourlever les freins à la réalisation de leur projet, afin d’éviter les ruptures et ainsi sécuriser le parcours vers l’insertion professionnelle ?

3 - Le dispositif d’information et de documentation technique et pédagogique animé et géré par les antennes locales du CITE :

Le CITE, est un acteur majeur dans le projet. Ses missions consistent, notamment, à mettre à disposition des apprenants et des formateurs les ressources documentaires et électroniques.

Le CITE a déployé ses activités d’enrichissement des plates-formes documentaires et commence à mobiliser ses ressources dans les antennes en relation avec les acteurs locaux :

Accès aux fonds documentaires

Selon quelles modalités l’accès aux fonds documentaires est-il envisagé ? Comment et selon quelles conditions ?

Conseil en orientation : L’information sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les professions est une composante forte dans les choix des orientations professionnelles :

  • Comment mettre en place des modalités d’intervention dans les collèges et de conseils aux apprenants, aux personnes en quête d’emploi ?

  • Quel plan de communication en direction des publics-cibles ?

Dispositif d'accompagnement à l'Entrepreneuriat : L’antenne de Toamasina a déployé plusieurs actions en direction de publics-cibles

Mardi 16 avril 2018 - 16-17h00

Modérateur :

A désigner au moment de la séance

Animateurs : Virginie RAZANABARY - Directrice de l’Antenne de Tamatave

Maguy GUILLOT - Proviseure du LT de l’Atlantique - Royan

Fetra Famatanantsoa RAZAFIMAHATRATRA - Coordonnateur de l’UIFP

Rapporteurs : Désigner au moment de la séance

Participants :

- Les participants aux ateliers

- Les personnels d’encadrement, les enseignants des Collèges environnants

- Les représentants

CÉRÉMONIE DE CLÔTURE

Présentation des Intervenants

MEETFP

RAKOTOARIMINO Raheriarijaona Théodore - Directeur Général de l’ETFP

CNEF - BTP

RAMAMONJISOA Josoa - Directeur Exécutif du CNEF-BTP

RAKOTOARIVONY Narilalao - Responsable de Suivi-Evaluation

RAVAHINIARISOA Voahangy - Responsable Administratif et Financier

RAKOTOARISENDRA Naly - Comptable

Fetra Famatanantsoa RAZAFIMAHATRATRA - Coordonnateur de l’UIFP

Vololoniaina Voaloboka RALIVAO - Chargée des relations avec les entreprises au LTP de Toamasina – membre de l’UIFP

SOFRECO - AMOD

Jacques BESSOU - Chef de mission - Expert international en ingénierie de formation des formateurs

André MONTES - Expert international en Ingénierie de formation professionnelle

Lycée de l’Atlantique - Royan

Mme Maguy GUILLOT - Proviseure - Chef d’Etablissement

M Jean Louis GAUTRIAUD - Chef de travaux - Formateur Electricité

Mme Géraldine BAYLAC - Formateur BTP BTS EEC par apprentissage

M Jean Philippe BAYLAC - Formateur BTP - Bac Pro G-œuvre/BTS Technico comm. Apprentissage

M Laurent DIDIER - Formateur Charpente bois / Patrimoine bâti (couverture)

Régions administratives

DIANA

SAMUEL - Directeur Régional

ROBERT Etienne - Chef de Service d’Ingénierie de Formation Professionnelle

MIADANA Alphonse - Chef de Service des Affaires Administratives et Financières

ANALAMANGA

RAZAFIARIVONY Linà Iarisoa - Directeur Régional

RAZAFINDRAFILA Patrice - Chef de Service des Affaires Administratives et Financières

ANTSINANANA

RAKOTONIRINA Jean Claude - Directeur Régional

RAKOTOARISOA Edith Reine Zita - Chef de Service d’Ingénierie de Formation Professionnelle

MOASARY Simone - Chef de Service des Affaires Administratives et Financières

TOLIARA

RAZAFIMAHEFA Jean Jacques - Directeur Régional

RANDRIANAVOKATRA Lova Andriarosoa - Assistante de Direction

Etablissements pilotes

LTP de Toamasina

Proviseur : Noeline ROBSON

Proviseur Adjoint : Tiana RAMEFIARISON

Chef de Travaux : Rivo Albert SADARY

Chef d’Atelier :Johnah RAFILY

FORMATEURS

Maçonnerie

Formateurs Affectés

RAKOTOMALALA Fanomezantsoa Patrick

RATSIORINIAZY Barifidy Zafimanantsoa

RANDRIAMAROZAKA Andry Ravakiniaina

Electricité

Formateurs Affectés

RANDRIAMAMPIANINA Helimalala Fanjaniaina

RATSIORILALAINA Lantomampianina

Formateurs en Poste

TSIMITAMBY Justin

Constructions métalliques - Soudure

Formateurs Affectés

RANDRIANTSARA Fidèle

RAKOTOZAFY Mamilalaina

RAMAMINIAINA Alain Philippe

Formateurs en Poste

SABIRA Sahala Chrisostonien

Installations sanitaires

Formateurs Affectés

RAVELOSON RIja Havatiana

MIHAJAMANANA Miorasoa Volafanja

CANDGIA Juldo Ralaiarison

Maths Sciences

Enseignants Affectés

RAKOTONINDRINA Heriniaina Sylvain

Communication - langues

Enseignants Affectés

RAHERUAONA Mbolasoa Marie Annick

LTP de Mahamasina

Proviseur : RASAMISON Romuald

Chef de Travaux :RAZAFINDRAINIBE Fernand

Responsable Administratif et Financier : RAKOTOZAFISON Andriamasy Claudi Herman

FORMATEURS

Maçonnerie

Formateurs Affectés

MANANDRAY Armando Pascal

RAZAFINORATRA Jean Marc Bienvenu

Formateurs en Poste (TP – info)

RAVALISON Hefamanana David

Charpentier

Formateurs Affectés

ANDRIANIHAVANANA Hasimisedra Eva

RAKOTOARINALA Tovondrahona

ANDRIAMAHEFAMALALA Tiana Serge Alain

Carrelage - Finition

Formateurs Affectés

SALATHIELLE HARIVONINTSOA Benjamina

RAHARIZAFY Jacques Juldas

RABESAOTRA Andriamandimby

Installations sanitaires

Formateurs Affectés

RAMBOLAMANANA François

ANDRIANTSOAVINA Tokinirina Hambinintsoa

RASAIMANANA Heriniaina FidimalalaIdaly

Formateurs en Poste (dessin TP)

RAZAFINDRAKOTO Nantenaina

Maths Sciences

Enseignants Affectés

MAMY Vololona Suzy Barbara

Communication - langues

Enseignants Affectés

RAKOTOVAHINY Dimbinirina

LTP de Antsiranana

Proviseur : ABDOU Abdallah Charles

Chef de Travaux : RENE

Responsable Administratif et Financier : TSIAHILIKY Augustin

FORMATEURS

Maçonnerie

Formateurs Affectés

RAHARIJAONA Andriamihaja Fanomezantsoa

RAMAKAMIHARIMANANA Jules Serge Aicha

RANDRIANTSARA Tsiriarinaivo

Formateurs en Poste RdM - Topographie

RANDRIAMANGA Harinoro Laurence (M6)

Installations sanitaires

Formateurs Affectés

ANDRIANJAFIMAHANINA Harisoa Hery Tiana Jean Patrick

RASOLOFONOME Fenohaja

RAHARIVOLA Manitrinihasina (*)

Formateurs en Poste (TP, Technologie et Schéma)

TOMBOLAHY Behasimanana Michelson

Maths Sciences

Enseignants Affectés

RAKOTOARIVELO Zo Lalaina

Communication - langues

Enseignants Affectés

ANDRIANOMENJANAHARY Norovola Manitra Arimalala

LTP de Mantasoa

Proviseur : RAOELISON David

Chef de Travaux : RABEARIMINO Hasimbola

Responsable Administratif et Financier : RAMAMONJY Marie Esperance Elysa

FORMATEURS

Maçonnerie

Formateurs Affectés

HAJAHARIMANANIRAINY Salomon

HAJANDRAIBE Solohery

Formateurs en Poste

MITOVY ZO DERA

Topographie

Formateurs Affectés

RAJAONARISON Marie Aubin

ANDRIAMALITIARAY Levith

Formateurs en Poste

RAZAFINDRAMAVO Roby Andry Lalaina

Maths Sciences

Enseignants Affectés

RAKOTOZANANY Voaary Soa Martin

Communication - langues

Enseignants Affectés

SINA Urbain Claude

LTP/CFP Don Bosco de Tuléar

Directeur CFP Don Bosco : RAKOTONDRINA Jean Rodolphe

Proviseur LTP Tuléar : FIONONANTSOA Bon Espérence

Chef de Travaux LTP Tuléar : SOLOMAMPIONONA Andry Fanambinana

FORMATEURS