Chantier école, devenir professionnel par la pratique


Dans l’optique d’une relance de l’économie nationale, la qualité des ressources humaines est un facteur-clé de développement économique et social. Dans le cadre de sa mission de modernisation de la formation professionnelle, le projet FORMAPRO-BTP a constaté que la partie pratique de la formation effective dans les lycées, les collèges et les différents centres de formation est insuffisante. La réhabilitation de ses locaux, au 3ème étage du bâtiment E du complexe scolaire Ampefiloha, est l’opportunité pour le projet FORMAPRO-BTP, d’appliquer la méthode de chantier école. Cette pratique servira de modèle aux différents établissements de formation existants ainsi qu’aux différents responsables de la formation professionnelle comme une forme particulière de l’apprentissage pratique d’un métier.

Objectif Général

Démontrer concrètement la réussite d’un exemple de chantier école.

Méthodologie

La méthodologie consiste principalement à conduire les travaux comme dans un chantier réel. C’est pourquoi les points suivants sont strictement à respecter :

  • Contrat en bonne et due forme entre le commanditaire des travaux et l’école. L’école s’engage à réaliser les travaux selon les règles de l’art d’une part et le propriétaire s’engage à régler les coûts de prestation de l’école d’autre part.

  • Travaux effectués uniquement par des élèves en fin de cycle.

  • Encadrement des élèves par des formateurs tout au long des travaux.

  • Répartition des élèves en plusieurs équipes selon le volume de travail et la nature des tâches. A chaque équipe une tâche bien précise à effectuer.

  • Les formateurs assurent la fonction de chef de chantier ou de conducteur de travaux tandis que la fonction de chef d’équipe est assurée par les élèves eux-mêmes.

Sécurité et moyens techniques

  • L’école fournit les outillages et les moyens techniques nécessaires pour les travaux à faire y compris les EPI (Equipements de Protection Individuels).

  • Le commanditaire des travaux en l’occurrence le CNEF-BTP (Unité de Gestion du projet FORMAPRO-BTP) fournit les matériaux et les fournitures .

  • Toutes les personnes assurant les tâches diverses sur le chantier sont couvertes par une police d’assurance en bonne et due forme.

Suivi évaluation

  • Le commanditaire des travaux peut faire appel à des agents de contrôle et de surveillance opérant pour le compte du Maître d’œuvre.

  • Les travaux sont planifiés correctement et les différents responsables, selon leur niveau, assurent le suivi de l’exécution tout en respectant les normes de qualité, les processus techniques et le délai.

  • En cas de malfaçon, des retouches sont systématiquement prévues.

Résultats attendus

  • Réalisation des travaux selon les règles de l’art.

  • Imprégnation des élèves et des formateurs dans un environnement réel de chantier. La sanction des travaux ne se limite pas à l’attribution de notes pédagogiques mais également à la qualité de la réalisation.

  • Respect du délai d’exécution en sanctionnant tout retard selon le contrat.

  • Capacité de réaliser des travaux professionnels grâce à la méthode de chantier école pour l’établissement.

  • Apprentissage et professionnalisation des élèves pour plus de responsabilisation de leur part.

  • Contribution du projet FORMAPRO-BTP à l’amélioration de la qualité de la main d’œuvre sur le métier du BTP.

  • Création d’opportunités de travaux pratiques pour de nombreux jeunes afin de satisfaire les besoins immédiats des entreprises en personnel qualifié.

#CEFBTP #FormationProfessionnelle #Madagascar

Posts à l'affiche
Posts Récents