Comité

Scientifique et Technique

Le Comité scientifique et technique (CST) à composition paritaire examine et valide les projets d’établissement.

Mettre en place des modalités d’accompagnement et de sélection des projets d’établissements

L’objectif de cette démarche est de concourir au renforcement des méthodes de gestion qualitative des établissements de l’ETFP.

Cette démarche volontariste sera proposée aux établissements ciblés par le projet qui recevront un appui pour effectuer un audit de l’existant et définir leur projet de modernisation selon le cahier des charges du projet.

Les projets d’établissement auprès du CST seront examinés sur la base de critères qualitatifs décrits ci-après.

1- Conception des projets d’établissements :

Les établissements de formation répondant au cahier des charges pourront solliciter un appui technique, organisationnel, matériel (équipements, réhabilitations d’atelier) dans le cadre du projet pour renforcer leur capacité à organiser des formations qualifiantes et diplômantes. Le cahier des charges prévoit :

  • une justification de la demande fondée sur (i) une analyse des besoins par bassin d’emploi provincial exprimé par les entreprises ; (ii) une analyse des complémentarités géographiques des formations métiers envisagées par rapport aux formations existantes ;

  • un plan d’assainissement de la gestion financière (clarté des comptes annuels) ;

  • un plan de maintenance réparation pour les équipements et machines hors d’usage

  • un budget de fonctionnement annuel équilibré permettant de couvrir les activités pédagogiques ;

  • une demande d’autonomie financière, en vue de développer la capacité à couvrir les charges de fonctionnement pour les formations (grâce à une triple participation des familles, de l’établissement, des entreprises) ;

  • une supervision pédagogique plus rigoureuse, par les directions régionales ;

  • une organisation pédagogique et technique plus rigoureuse des ateliers (propreté, organisation) ;

  • un programme de formation modernisé et en phase avec les besoins des entreprises, développé dans le cadre de l’alternance ;

  • une participation aux activités transversales (composante 2) du projet (formation des formateurs, révision des curricula) ;

  • l’établissement d’un partenariat avec une organisation professionnelle d’entreprises du secteur du BTP, la participation de représentants des organisations professionnelles aux Conseil d’établissement et au Conseil pédagogique, aux évaluations et certifications ; l’organisation de stages dans les entreprises du secteur ;

  • la fixation d’objectifs quantitatifs et qualitatifs annuels de formations qualifiante et diplômante.

 2- Modalités de qualification des projets d’établissements :

Les dossiers seront soumis au Comité scientifique et technique (CST) qui se prononcera sur la qualification des projets d’établissements pour un appui au sein du fonds compétitif en matière d’infrastructures et d’équipements. Cette procédure de qualification n’est pas un concours. Elle vise à retenir les établissements ciblés dans une perspective de gestion qualitative de leurs projets d’établissements.

3- Un appui par la plate-forme est envisagé dans l’accompagnement à la formulation des projets par les personnes ayant suivi un renforcement de capacités en matière d’élaboration et de gestion de « Projets d’Etablissements »

Contact

 Complexe scolaire Ampefiloha
Batiment E – 3eme etage
Porte 317
Antananarivo 101
contact@cnefbtp.mg / cnefbtp@gmail.com

+261 20 22 472 54​​
 

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon

​​​​© CNEFBTP 2016. Designed by Telemad