Unité d'Ingéniérie de Formation Professionnelle

Le projet prévoit une assistance à maîtrise d’ouvrage et un accompagnement technique ciblé dans les activités de conception, de production et de mise en œuvre des composantes du projet en relation avec l’assistance technique « long-terme » résidente.

Dès la mise en place de l’Unité des actions de renforcement de capacités des membres seront engagées par l’AT sous forme de séminaires-action visant le transfert de pratiques, de méthodologies et de compétences.

Sa composition 

  • 3 Enseignants/chercheurs issus des IST- ESPA-ESPD ;

  • 2 Intervenants ININFRA ;

  • 1 Formateur de l’ENSET ;

  • 8 Formateurs/enseignants des LTP (6 Publics/ 2 privés) ;

  • 1 Formateurs de l’INFOR ;

  • 2 Intervenants du réseau CITE.

Le Directeur de l’UGP-Chef de Projet, animera cette unité constituée d’un premier cercle de formateurs d’environ 17 membres représentatifs des structures de formation.

L’obtention de résultats impose à l’Unité d’Ingénierie de FP de développer les actions suivantes 

Dans le domaine de la définition/conception

  • Des documents de référence élaborés selon une méthodologie maîtrisée et commune à l’ensemble des métiers et des niveaux retenus dans la filière BTP ;

  • Des dispositifs de formation de formateurs, des plans pluriannuels de formation continue (bilans de compétences, parcours personnels.) ;

  • De nouveaux dispositifs de FP, en apprentissage, par alternance,

  • Les modalités de gouvernance des établissements de formation avec la participation des professionnels

  • Les guides pédagogiques et outils audio-visuels ;

  • Les outils d’information/orientation/communication sur les métiers à destination des entreprises, des enseignants, des jeunes et de leurs familles

En matière de mise en œuvre et d’implantation des programmes

  • Les méthodologies, les pratiques d’élaboration des documents et installer une culture de résultats ;

  • Les rencontres, séances de travail, de confrontation avec les commissions paritaires ;

  • Les séminaires internes en vue de favoriser les partenariats, le participatif ;

  • Les dispositifs adaptés qui perturbent à minima le fonctionnement des établissements (stage, séminaires, interventions d’experts et de formateurs de formateurs, formation à distance.) ;

  • Les bilans des sessions de formation et les améliorations souhaitées dans les dispositifs ;

  • L’implantation des programmes de formation, la formation des formateurs, des tuteurs d’entreprise ;

  • L’implication des entreprises dans la gouvernance des établissements (former des professionnels)

 

Déploiement des pratiques sur l’ensemble des établissements du territoire

  • S’agissant des personnels enseignants et non enseignants en poste dans les structures de formation régionales, des sessions de perfectionnement spécifiques seront menées pour chacune des catégories suivantes :

    • Formateurs et enseignants : des interventions seront programmées sur l’exploitation et l’utilisation des nouveaux documents de référence, sur l’implantation des équipements dans les laboratoires, les ateliers, sur leur exploitation pédagogique ;

    • Personnels de direction et d’encadrement : des stages d’observation et de confrontation des pratiques de gestion de projets d’établissement seront organisés dans des institutions internationales similaires ;

    • Personnels administratifs et de service : des sessions d’information interne seront assurées ;

    • Personnel de maintenance : stages de perfectionnement en matière de procédures de maintenance et de gestion des équipements.

  • Constituant un groupe de référence, les membres auraient la charge de décliner leurs acquis dans des sessions de perfectionnement auprès de l’ensemble des personnels enseignants et des professionnels du BTP.

  • Un second groupe viendra en appui avec notamment la participation d’institutions nationales, de représentations professionnelles, de formateurs disciplinaires (universitaires, de FP, de

  • Formateurs de formateurs), de personnes de référence au niveau local et régional.

  • S’agissant des personnels nouvellement affectés, des plans d’informations et de formation seront envisagés afin de permettre leur intégration rapide au sein des établissements (Accompagnement dans la prise de fonction).

Modalités de nomination des membres de l’IUFP 

  • Afin de permettre une représentativité des territoires et des établissements publics-privés, un appel national à candidature est organisé selon des TdR : CV, Projet personnel professionnel en tant que Référent Formation – lettre de motivation ;

  • Les entretiens sont menés au regard d’un référentiel « Référent/Evaluation/Appréciations » ;

  • Une « Lettre de mission » émise par le Directeur de la Plate-forme explicite les objectifs, les attendus et les conditions administratives d’intégration à l’UIFP.

  • Fonctionnement

  • Décharge de cours à définir

  • Rétribution d’indemnités supplémentaires/ an – Déplacements

  • Plan de travail et résultats attendus

  • Organisation de sessions de regroupement (planning)

  • Participation aux séminaires/actions

Renforcement des compétences individuelles et collectives des membres de l’UIFP-BTP 

  • Afin de rendre cette unité performante, un plan de renforcement des compétences individuelles et collectives est envisagé sous des formes de séminaires/ateliers de production qui aborderaient les nouvelles modalités de FP, notamment ;

  • Méthodologie de l’APC, d’élaboration de référentiels, de structuration de dispositifs d’apprentissage ;

  • Élaboration de stratégies participatives et d’implication des entreprises dans la formulation des documents « référents » ;

  • Méthodologie d’élaboration des dossiers techniques centrée sur les résultats

  • Conception de nouvelles modalités d’apprentissage, en résidentiel, en alternance, distribution de zones de travaux pratiques, estimation des ressources, des équipements techniques ;

  • Élaboration de plans de formation/action en direction des formateurs, des tuteurs d’entreprise, des personnels impliqués dans l’implantation des programmes ;

  • Une capitalisation des méthodologies d’ingénierie de formation, d’outils conceptuels fera l’objet de comptes rendus et de vademecum qui seront par la suite mis à disposition de la communauté enseignante.