Ecole des maçons HOLCIM

Au sein du pôle sectoriel BTP, l’ININFRA actualise son offre de prestations et engage des actions de perfectionnement

Spécialement pour l’ININFRA, institut de formation professionnelle qualifiante noyau du pôle sectoriel BTP, pour satisfaire à l’objectif n°1 du projet qui est d’améliorer la qualité de la formation professionnelle du Secteur BTP, sa nouvelle démarche repose sur cinq (5) nécessités :

  • S’appuyer sur les besoins formulés par les Opérateurs du secteur BTP ;

  • Actualiser son catalogue de formations en intégrant les nouvelles technologies ;

  • Développer les formations à la demande ou sur mesure ;

  • Communiquer davantage avec les entreprises ;

  • Nouer des partenariats (ex : formation à distance), et créer de synergies avec des Centres de formation y compris les Entreprises formatrices pour le montage du chantier « production-formation ».

A Alarobia, l’ININFRA dispose de potentialités importantes tant au niveau de ses capacités d’accueil que de ses relations de travail :

  • une surface couverte de 3 000 m² de locaux sur les 10 560 m² dont 70% sont provisoirement occupés par les activités de la CENI ;

  • 30 ha de terrain sont disponibles dans la banlieue de la capitale pour y exercer des apprentissages de manipulation d’engins de TP ;

  • Des partenariats forts avec les grandes entreprises ;

  • La proximité d’autres labos privés et publics (LNTPB,.) ;

 

Actuellement l’ININFRA éprouve des difficultés ayant des origines diverses telles que :

  • Action commerciale insuffisamment développée avec les opérateurs du secteur BTP,

  • Réactivité insuffisante dans certains domaines d’intervention très spécifiques,

  • Insuffisance en cadres techniques permanents pour pouvoir satisfaire dans un délai très court aux demandes de formation sur mesure,

  • Moyenne d’âge élevée des formateurs vacataires dont la majorité est proche de la retraite,

  • Equipement bureautique et matériel didactique insuffisant et vétuste,

  • Matériel informatique peu performant eu égard aux nouvelles technologies,

  • Absence de logiciels performants,

  • Difficulté à trouver des enseignants techniciens dans certains domaines spécialisés,

  • Coût de la formation professionnelle qui la rend inaccessible aussi bien aux bénéficiaires individuels qu’aux opérateurs moyens ;

  • Moyenne d’âge élevée des formateurs vacataires dont la majorité est proche de la retraite,

 

Dans le contexte de la mise en œuvre du projet FORMAPRO-BTP appuyé par l’AFD, l’ININFRA propose un « Plan de développement » visant son renforcement pour qu’il devienne à terme un Centre de référence incontournable et un pôle d’excellence reconnu dans le dispositif de la formation professionnelle continue du personnel des entreprises du secteur BTP.

Sur les trois années du projet FORMAPRO-BTP, ce plan de progrès comprend quatre champs d’actions :

  • Le repositionnement de l’ININFRA au sein du pôle sectoriel BTP

  • L’élaboration et mise en œuvre d’un Website « Portail du secteur BTP » ;

  • Les négociations sur les modalités pérennes du fonds de financement de la formation professionnelle du secteur BTP ;

  • L’actualisation et la modernisation des installations et des équipements ;

 

A la fin de la première année du projet FORMAPRO, tel qu’attendu par les résultats de « l’étude de faisabilité du projet de modernisation de la FPC », l’ININFRA dispose d’un nouveau statut adapté à sa nouvelle position en tant que centre de référence et pôle d’excellence dans le dispositif de la formation professionnelle continue du personnel des entreprises du secteur BTP

Engager des actions/pilotes de formation qualifiante.

Organisation des sessions de renforcement des compétences :

  • des Chefs d’entreprises et/ou de leur staff sur les pratiques informatisées de gestion d’entreprise, le HSE, les procédures de la réglementation des marchés publics, la conception de tout ou partie d’ouvrages, le management en général…

  • des cadres et des ingénieurs sur le développement personnel (commandement, responsabilité, sens du management,)

  • des chefs de chantier, des conducteurs de travaux, …

 

Lancement de sessions de perfectionnement technique dans des Chantiers « formation-production » ayant pour financement le FER via le MTPM qui concernent : Conducteurs d’engins, mécaniciens de chantier, maçons VRD et chefs de chantier.

Il s’agit de compléter la formation théorique dispensée en salle par une application pratique sur un chantier dont l’organisation et l’exécution des travaux sont confiés à l’ININFRA à travers un contrat bien défini et en accord avec le Maître d’Ouvrage et l’entreprise titulaire du contrat des travaux.