L'Agence Française

de développement

Etablissement public au cœur du dispositif français de coopération, l’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis plus de soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud . Elle soutient également le dynamisme économique et social des  Outre-mer.

Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités. L'AFD soutien plusieurs projets à Madagascar, le tout réparti sur 8 secteurs d'intervention, dont la Formation professionnelle.

A Madagascar, l’offre existante en matière de formation professionnelle forme un ensemble hétérogène en décalage avec la réalité locale et les besoins des professionnels. Les années de crise ont retardé les réformes et réduit les ressources budgétaires et une certaine défiance s’est installée entre les acteurs publics et les opérateurs privés.

L’action de l’AFD vise à appuyer la modernisation du secteur en renforçant l’adéquation entre l’offre et la demande. L'Agence souhaite également être un des principaux promoteurs d'une congestion public-privé dans ce secteur.

Pour cela, près de 11 millions d’euros ont été octroyés par l’AFD dans ce secteur depuis 2014.

Pour aider à mieux qualifier les ressources humaines nécessaires au développement de Madagascar, l'AFD a financé le projet FORMAPRO dans l'objectif de renforcer la capacité du système de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, développer les dispositifs et les moyens des filières de formation, moderniser les équipements et actualiser les contenus des programmes d'enseignement.